Portrait du créateur Cécile - CÉCILE PIC


Façonnant ses bijoux comme le font les vagues de l’océan auprès duquel elle aime se ressourcer, découvrez le portait de Cécile Pic, créatrice de la marque éponyme Cécile Pic.



Coucou Cécile, Racontes-moi qui tu es et quel a été ton parcours avant de te lancer?


J’ai choisi des études de kinésithérapie après mon bac. Un métier passionnant qui malgré les doutes j’ai fini par abandonner. Je savais que ce n’était pas ce qui me rendrait heureuse. J’ai alors repris des études de commerces la journée et des cours du soir aux beaux-arts. Puis j’ai choisi Barcelone comme on choisi un plan de carrière. C’est une ville incroyable, débordante de créativité. C’est là-bas que j’ai créé mes premières lignes. Je suis ensuite parti à Paris travailler en tant qu’assistante pour un créateur. J’y ai acquis outre les techniques, la certitude que le bijou serait l’objet de mon travail, de mes réflexions et inspirations.


 Comment est né Cécile PIC ?


L’envie de créer tout d’abord, puis la liberté que cela accorde ensuite. Le bijou s’est imposé assez naturellement. Il est magnétique. C’est un objet chargé d’affect et de symbolisme. Ce sont des lignes, des couleurs, des matières qui peuvent se décliner à l’infini. Et puis la technique au départ n’est pas le plus important, la créativité seule permet de créer ces premiers bijoux


 As-tu rencontré des obstacles à la création de la marque ?


J’ai eu l’occasion de faire une collection pour le Comptoir des cotonniers. A ce moment-là, la confiance que l’on m’avait accordée m’a encouragé à lancer ma propre histoire. Les 3 premières années j’ai travaillé à mi-temps dans une boutique. Ces années m’ont permis de mettre en place ma marque et de pouvoir en vivre aujourd’hui.


 Quelles sont tes inspirations ?


Je suis très attirée par les bijoux antiques et les bijoux ethniques. On voit vraiment la main de l’homme sur ces bijoux toujours assez brut. Ils avaient des pouvoirs prophylactiques, permettaient d’invoquer la puissance, la force, d’afficher son statut social ou ces croyances religieuses. Tout ceci est très inspirant. Et la joaillerie que j’admire surtout sur la période Art déco.


 Où tes créations sont-elles fabriquées ?


J’ai toujours eu mon atelier à la maison. Je travaille seule et j’adore ça. Donc tout est fait dans mon atelier à Biarritz.





Quelle est ta pièce fétiche ?


Une bague en laiton poli, la « Kaa double » que je porte dès que je sors. J’adore le thème serpent, c’est pour moi la pièce la plus créateur que j’ai faite.




 Quel serait ton plus beau souvenir Cécile PIC jusqu’ici ?


Ma tante de 87 ans qui redevient une gamine quand elle voit mes bijoux à l’atelier, elle essaye tout et repart toujours avec une nouvelle pièce !


 Des projets à venir ?


Continuer


 Un mantra ?


Concernant mes choix lors de la création d’un nouveau bijou, je me dis toujours, « Fais toi confiance »





Découvrez en plus sur http://www.cecilepic.com ou sur https://www.instagram.com/cecile.pic/?hl=fr

Résultats 1 - 6 sur 6.
Résultats 1 - 6 sur 6.

Déjà vu

Pas de produit