Portrait du créateur Fanny & Yamin - JAMAAL


Une ode au métissage et à l’amour, inspirée par une esthétique vibrante entre Orient & Occident.



Racontez-nous qui vous êtes et quels ont été vos parcours avant de vous lancer ?


Fanny 


Yamin et moi avons la chance d’avoir deux profils totalement complémentaires. Je suis la créatrice, je dessine et développe toute la collection, je recherche de belles matières, j’imagine les imprimés, mais aussi tout l’univers de la marque, le marketing... J’ai d’abord étudié le stylisme, ensuite la sociologie de la mode, puis j’ai terminé par un master en marketing de mode. Je voulais avoir un regard complet sur le vêtement, et des compétences transversales pour pouvoir un jour piloter ma propre marque. J’ai d’abord travaillé dans un grand groupe textile comme acheteuse-chef de produit pendant quelques années, ce qui m’a donné une vision industrielle et internationale, avant de me lancer dans l’aventure de l’entreprenariat. 


Yamin 


Pour ma part j’ai vraiment un parcours centré sur le commerce et l’international. A vrai dire, la fibre entrepreneuriale m'a toujours animé, c’est pour cela que j’ai fait mes études à l’Ecole des Dirigeants et Créateurs d’Entreprise de Paris. Mais j’ai d’abord voulu acquérir de l'expérience au sein d'une belle entreprise du secteur textile avant de me lancer. Et désormais, je gère toute la partie économique et commerciale, je veille à la santé financière et au développement de notre activité. 


Fanny


Je dis souvent que Yamin c’est un esprit à la fois créatif et très rationnel qui a permis à jamáal de ne pas rester seulement un rêve sur la pointe de mon crayon, mais de devenir une jolie réalité !


Comment est né Jamaal ?


Yamin


Nous avons commencé à réfléchir à notre propre marque il y a deux ans. Nous avons alors quitté le confort de nos emplois pour concrétiser cette envie que nous avions de créer l’allure jamáal. Puis nous avons travaillé, beaucoup, pour que l’idée passe de la phase « projet » à véritable marque de créateurs ! 


Fanny


Et finalement, les premières pièces de notre collection exclusive sont proposées depuis le mois de juin à nos clientes ! Quelle fierté de les voir portées… Derrière chaque pièce il y a un peu de nous, les produits racontent notre histoire, et ce que nous aimons par-dessus tout c’est que chaque femme qui achète son vêtementjamáal. va continuer de l’écrire avec sa propre aventure, son propre style ! 


Pourquoi "jamáal" ?


Fanny


Nous voulions une jolie signification pour le nom de notre marque, et quoi de mieux que le terme « beauté »(en arabe) pour parler de toutes les femmes inspirantes croisées sur notre chemin? Et puis c’est aussi notre envie, faire que les femmes se sentent belles dans nos vêtements. Nous voulions un nom qui invite immédiatement au voyage : dès que les lettres sont prononcées, peu importe que vous en connaissiez la signification, vous êtes ailleurs ! L’aspect graphique est aussi très important, c’est élégant lorsque l’on griffonne ce mot sur un morceau de papier… Donner du sens et du style à notre marque, voilà ce qui nous a convaincu… et jamáal est née.


Vous êtes en couple, est-ce difficile de travailler ensemble ?


Au départ cela demande des ajustements, être amoureux et associés c'est un double challenge ! Mais une fois que chacun a trouvé sa place et défini sa zone de responsabilité, c'est une réelle chance. On est si complémentaires qu'on avance très vite et on se pousse chacun pour aller toujours plus loin dans nos objectifs. Et nous avons la chance d'avoir un petit garçon qui nous rappelle que la priorité reste la vie de famille.


Avez-vous une journée type ? Quelle serait-elle ?


On dépose bébé chez sa nounou, et on commence sur les chapeaux de roue tous les sujets que l'on doit traiter. Yamin est le roi de l'organisation, cela nous aide beaucoup à nous cadrer. Mais une journée type, non, parce qu'avoir sa start-up est plein d'imprévus, nous faisons 25 métiers en une journée !


Quelles sont vos inspirations ?


Yamin : 


Nous avons voyagé au Maghreb, en Algérie, sur les terres de ma famille. Nous y avons admiré des matières aux couleurs chatoyantes, des silhouettes avec des bijoux accumulés, des broderies… De là créer notre marque mélangeant délicatement l’Orient et l’Occident a été une évidence. Nous imaginons des vêtements pour dire la beauté de notre rencontre, de nos différences, de nos origines mêlées. Cette idée est en réalité à l’image de notre couple, de notre vie. C’est une démarche stylistique spontanée et très naturelle. 


Fanny


J’adore que nous voyagions pour puiser l’inspiration, c’est indispensable… Mais je trouve aussi des trésors, en France, dans le placard de Yehma, la grand-mère de Yamin. Je suis très sensible aux coupes simples et franches de ses tenues de fête, à leurs belles matières, aux sequins. Et je reste toujours aussi ébahie devant les défilés de Haute-Couture ! J’observe aussi beaucoup le style et l’allure des gens dans la rue. Notre touche chic et métissée elle se nourrit en fait de notre quotidien !


Quelle est votre pièce fétiche ?


Fanny


La chemise boyish bleu lavis imprimée, l'indispensable de mon vestiaire, à l'image du teddy en velours bio. Une pièce un peu plus folle : la combinaison worker que j'adore porter parce qu'elle est surprenante, sacrément métissée et très confortable. Sinon la robe SILBERA qui est métallisée, je la porte avec un gros pull ceinturé à la taille, et à l'intérieur j'enlève le pull et dévoile le haut avec ce si joli volant.


Yamin


Nos sweats, en particulier le blanc écru avec la broderie en arabe rose, ce métissage est l'essence même de notre ADN.


Des projets à venir ?


Yamin


Comme toute jeune marque de créateurs, nous devons d’abord trouver et séduire nos clientes car c’est la vente de notre première collection qui permettra de financer la suivante. Pour cela, nous devons également continuer de développer nos points de vente et notre notoriété. (Pour la suite, nous avons de nouveaux produits qui sont en train d’être imaginés par Fanny, avec de jolies surprises…) 


 Fanny


Notre principal projet c’est de pérenniser notre marque et ses valeurs positives, de réenchanter la silhouette des femmes par nos créations, et de cultiver notre amour et la beauté de notre métissage pour que cette source d’inspiration ne finisse jamais de nourrir nos collections. 


Un mantra ?


On ne fait pas un voyage. Le voyage nous fait et nous défait, il nous transforme. Khalil Gibran

Résultats 1 - 27 sur 27.
Résultats 1 - 27 sur 27.

Déjà vu

Pas de produit