Portrait du créateur Manon - Manegane



Coucou Manon, raconte-nous qui es tu et quel a été ton parcours avant de te lancer?


Je suis Manon, 32 ans, maman d’ un petit garçon, native du bord de mer, j’y ai grandi puis ai vecu aux caraïbes et à paris avant de poser mes valises pour de bon au Pays Basque, ma région de cœur depuis petite. J’ai travaillé 10 ans dans le monde de l’esthétique et ai pris un virage il y a 4 ans pour me former intégralement à la maroquinerie et laisser exprimer toute ma créativité et mon indépendance.


Comment est né Manegane ?


Manegane est la contraction de mon prénom et de celui de ma jumelle (Manon & Morgane), forcément chère à mon cœur elle m’influence aussi dans mes orientations et choix de matières et couleurs, travaillant en haute couture française. Manegane est représentée par un caméléon, l’emblème de la marque provient du tout premier jour de ma formation en maroquinerie, à la question « quel animal vous représente », j’ai de suite pensé au Caméléon, pour sa capacité d’adaptation selon les milieux qu’il fréquente ; c’était un signe, aujourd’hui le produit phare Manegane est un sac au rabat interchangeable pour s’adapter à toute occasion.


As-tu rencontré des obstacles à la création de la marque ?


Oui bien sûr, lorsqu’on avance seule, on a moins de recul, j’ai perdu du temps à des moments, ou ne suis pas allée aux bons endroits, j’ai mis du temps à trouver un fil conducteur car j’avais envie de tout expérimenter, et la trésorerie manque souvent lorsqu’on se lance pour débuter avec les bons outils et connaissances.


Quelles sont tes inspirations ?


Mes inspirations proviennent des lieux très différents que j’ai habités : du bord de mer, des vacances, au quotidien parisien et soirées élégantes, j’essaie de créer des produits qui peuvent s’adapter le plus possible à ces milieux, de leur trouver des points communs. Les décennies 70’s et 80’s m’inspirent beaucoup également en terme de look.


Où tes créations sont-elles fabriquées ?


Mes créations sont intégralement fabriquées dans mon atelier de Bidart situé à la frontière de Biarritz. Je mets un point d’honneur à la fabrication française, et si je dois faire concevoir certains éléments ou modèle à l‘avenir, ça sera en France assurément.



  



Quelle est ta pièce fétiche ?


Mon sac Caméléon, car il peut revêtir 1001 visages grâce à son rabat interchangeable.





Quel serait ton plus beau souvenir Manegane jusqu’ici ?


Je parlerais plutôt de reconnaissance du travail, à diverses occasions, c’est grâce aux mots des clients et admirateurs que je m’épanouie d’avoir choisi cette voie.


Des projets à venir ?


Oui, m’entourer de partenaires pour faire grandir la marque ; on peut difficilement « être au four et au moulin » sur le développement d’une marque lorsqu’on la créer seule, surtout étant maman, sinon rien ne m’arrêterais, j’adorerais travailler soirs et weekends dans mon atelier.


Un mantra ?


"Il va falloir rêver car, pour que les choses deviennent possibles, il faut d’abord les rêver." Madeleine Chapsal



Découvrez en plus sur https://www.manegane.com ou sur https://www.instagram.com/manegane_biarritz_paris/?hl=fr

Résultats 1 - 10 sur 10.
Résultats 1 - 10 sur 10.

Déjà vu

Pas de produit